Page suivante Page précédente

RETROUVEZ LES SYNTHÈSES DES CONFÉRENCES

sur www.annecy.org

en juillet 2013

Conférences

Marc du Pontavice, Xilam, producteur d'Oggy et les cafards, le film

Quatre journées d’échanges, d’expériences et de réflexions, à la Chambre de métiers, à l‘écart du Marché, pour explorer les logiques de fabrication de l’animation au service d’un projet artistique. Le 12 juin, le focus était sur le long métrage européen.

Avec Oggy et les cafards, le film, présenté en avant-première à Annecy, votre studio Xilam passe d’une série TV de 7 mn au long métrage. Qu’est-ce que ça change pour vous ?

Le premier épisode a été diffusé en 1998 aux États-Unis. Les équipes connaissent le personnage et ont l’habitude de travailler ensemble. Cela a permis de faire le film en 18 mois pour 4 ME. Ce ne sont pas les talents qui changent, c’est l’ambition, l’organisation et l’énergie que l’on met qui diffèrent. Cela stimule les talents du studio.


Aviez-vous travaillé différemment pour Lucky Luke, le premier long de Xilam en 2007 ?

À l’époque, nous avions sous-traité en partie la production. Aujourd’hui, la logique d’intégration verticale de Xilam – avec un studio à Paris et un au Vietnam – permet d’atteindre un haut niveau technique et artistique à moindre coût.


Oggy et les Cafards, le film sort en salle en France le 7 août. Et ailleurs ?

Le film est prévendu dans quinze territoires.